ME WE MWE

Investigue tes croyances. Choisis celles qui fonctionnent pour toi, peu importe le scénario, les circonstances et les situations. Utilises ton imagination et ta créativité pour voir – comment cela fonctionne pour moi ? et que puis-je apprendre de cela qui puisse servir aux autres ? Et laisse toujours cette question émerger en premier : comment cela peut-il me servir ?

De nos jours, la plupart des gens s’arrêtent à la partie comment cela peut-il me servir ? Mais la partie la plus importante de cette affirmation est clairement : que puis-je apprendre de cela qui puisse servir aux autres ?

Car on peut tout vouloir pour soi-même dans un premier temps, mais cela est insuffisant. Car si on ne peut le partager avec des êtres chers, être de chair, et de coeur, quelle valeur a le plus beau des trésors ? Si on ne peut mettre nos leçons au service de plus grande que soi, what’s the point ?

Évidemment que l’on doit tout d’abord porter soi-même le masque à gaz lors de situations d’urgence, et sauver sa propre peau si on veut aider autrui. Mais cela n’est que la première étape. Là où malheureusement s’arrête certain(e)s. Société de moi moi moi.

Si l’humain est d’abord préoccupé par sa propre survie, nous en sommes peut-être rendus au point où l’on doit davantage penser un pour tous tous pour un. Car la terre nous envoie un message. Une seule humanité, une grande chaîne humaine mais composée de plus de 8 milliards de maillons. Vivant sur la même grande et seule et unique boule, le même grand Home.

Et comme on dit, la chaîne n’est aussi forte que le plus faible de ses maillons.

Alors quels maillons ont le plus besoin d’aide pour renforcer notre chaîne ? Probablement que ce n’est qu’autour de soi que l’on peut commencer à regarder pour renforcer la chaîne. Alors voyons voir.

Comment nous pouvons utiliser nos croyances, notre imagination et de notre créativité au service de nos besoins personnels mais aussi et surtout au service du plus grand nombre.

C’est le temps des fêtes.

Et c’est exactement cet esprit qui devrait animer cette période de l’année. Nous qui sommes parmi les plus privilégiés des privilégiés.

Prenons soin soin mes chères ouailles. De nous-même et de nos proches.

Aimons-nous. Soi-même puis les uns et les unes des autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s