PETIT MAINTENANT DE L’AVENT

Petit matin blanc, matin de l’avant, petit matin de rien.
Petit matin qui tient, tout seul, dans la paume de ma main.
Que ce matin, et puis c’est tout.
Tout ce qu’il y a, tout ce qui est, y est, en ce petit matin de rien.

La vie coule en général, comme parfois nous on croule sous le poids du rien.
On dit que la vie est courte, mais elle est aussi longue à la fois.
On garde la foi, sans trop savoir, sans trop vouloir ni pouvoir savoir.

La foi en quoi ? La foi tout court.
La foi en tout, comme la foi en rien, ce grand rien du tout.

Foi dans la certitude de la beauté, cette beauté toute simple.
La simplicité du jour, du jour qui passe, ce jour où parfois rien ne se passe.
Que la vie.

Jours deux de l’avant. L’avant quoi ? L’avant maintenant. À l’avenant.
Petit matin zen, petit matin de rien, petit matin pendant.
Tout y est. Parfait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s