LE MEILLEUR DES MEILLEURS AMIS

Je viens de passer 2 jours avec Ravi, mon meilleur ami. Le meilleur des meilleurs amis que j’ai eu de toute ma vie. 2 jours à déplacer des tonnes de cordes de bois, puis à les fendre ces tonnes de cordes. Usés à la corde nous étions tous les 2 hier. Et je suis certain qu’il en ressent aussi les suites ce matin lui aussi 😉

Ça fait 22 ans qu’on se connait Ravi et moi. On a vécu toutes sortes d’aventures, vraiment toutes sortes. On a fait le tour de ces aventures vendredi soir car nous étions interviewés dans le cadre d’une balado qui sortira dimanche prochain.

Plusieurs voyages en Hollande et au Brésil ensemble, des ateliers pas mal fyés jadis, le cancer de Shashi, la femme de Ravi, puis l’animation de ses funérailles avec famille et ami(e)s, suivi du cancer de Ravi, accompagné en musique, en détachement et en rétablissement au grand bonheur de plusieurs, dont le mien. Et je vous passe les plus juicy histoires.

Depuis des années, on fait surtout musique ensemble, et on travaille dans le bois ensemble et l’un à côté de l’autre, la plupart du temps dans le silence autour du feu. Ravi est aussi le soutien plus que précieux de notre petite église dans la forêt. Un homme d’une grande sagesse et d’une toute aussi grande expérience de vie et d’humanité.

Ravi a 76 années d’expérience dans la vie, mais pendant les deux derniers jours, on aurait dit qu’il en avait 40 à peine. Vous auriez dû nous voir pousser la fendeuse de 500 livres (sur roues quand même) jusque dans le bois près des piles de bois à fendre. Sul cul les deux boys !

La richesse de notre amitié me surprend toujours et on dirait qu’elle va en s’élevant, en s’approfondissant. Ce n’est pas la première fois que je lui rends hommage ici. Mais à chaque fois, c’est pour exprimer tout haut toute la profonde gratitude et la sincère reconnaissance envers lui que je ressens tout bas. Je lui disais hier que si à 76 ans j’ai la moitié de son énergie, je serai plus qu’heureux.

Quoi dire d’autre au sujet d’une telle amitié ? En fait pourquoi même le dire ?

Car une telle amitié est suffisamment nourrissante en soi sans que je n’aie besoin de l’écrier sur tous les écrans. Mais je le fais quand même simplement pour dire au monde que j’ai le meilleur meilleur ami du monde. Sache-le monde.

Peut-être aussi que je sens le besoin de le dire tout haut et fort car il est souvent en arrière-plan quand nous sommes à l’église, à ma gauche et discret, mais sans lui, je crois sincèrement qu’il n’y aurait pas d’église. Pas telle qu’on la connait du moins, pas aussi solide. Il est la fondation de cette petite église. Le roc sur lequel je m’appuie. Et auprès de qui je cherche conseil, sécurité et sagesse.

L’hiver dernier fut la première et la seule fois où je suis allé au Brésil fabriquer notre thé sacré sans lui – ni Marika. C’est souvent quand on manque quelque chose ou quelqu’un qu’on apprécie sa présence. Ce fut le cas. En espérant que cet hiver, on ira ensemble. Les deux se préparent d’ailleurs un Brasil Tour de deux mois pour souligner la retraite de mon ami à moi et son amoureux à elle, où nous devrions nous rejoindre en février.

Tous les mercredi matins, on shake encore ensemble, 20 ans plus tard, dans nos écrans respectifs désormais, lui à Drummondville, moi à Val-David, parfois certains nous accompagnent, mais souvent que nous deux. Et on pratique encore nos centaines d’hymnes, ensemble comme chacun chez-nous.

Si on parle aussi beaucoup tous les deux, et de tous les sujets de vie, mais surtout de soi, et un peu de politique et de hockey, on ne parle pas aussi beaucoup, on aime se la fermer ensemble. On se rencontre dans la musique, dans le feu et dans le travail.

À 76 ans, Ravi se prépare tranquillement à la retraite. Lentement et pas si sûrement que ça d’après moi. D’ailleurs pourquoi arrêter quand on aime faire ce que l’on fait ?

En espérant que nos amitiés respectives ne prennent jamais leur retraite.

Car dans le fond, au-delà des années, Ravi et moi, c’est fondamentalement 2 ticuls:

7 réflexions au sujet de « LE MEILLEUR DES MEILLEURS AMIS »

  1. Ravi

    En effet très touché. 2 ti-cul, en tout cas je le suis de + en +. Peut-être, que comme plus vieux de famille, avec un père absent, je suis devenu sérieux jeune, et pas eu vraiment de vie d’ado en délire, du moins pas trop.

    Mon amitié avec toi s’est construite lentement, d’expérimentation tel les séjours à la Humaniversité, ma rencontre du monde sannyas, mon séjour à Puna avec Shashi, la rencontre du Daime, les séjours au Brésil sur la terre de cette médecine, les moments où tu as été d’une présence soutenant dans ma vie et surtout l’endroit intérieur où graduellement j’ai touché au ti-cul. Quel cadeau juste d’être, de jouer de la musique avec des ami(e)s plus jeune que moi qui m’accepte, de travailler dans le bois en silence, nettoyer, écouter les oiseaux, le vent dans les arbres, le silence, et la complicité dans le projet de l’Aiglise CdVdV.

    Je connais beaucoup de personnes mais laisse peu te personnes m’approcher intérieurement. Tu es en fais un VRAI pour moi, créatif, audacieux, dédié, généreux de ta personne, sensible, et surtout tu te laisses être vulnérable.

    Merci de ton amitié et privilégié de pouvoir me dédié notre église. Avec tout ce qui se passe sur la planète (notre véhicule spatiale) cette médecine est pour moi, du moins je le crois, la seule vrai solution, retourner à la source

    i love you brother

    J’aime

    Répondre
  2. Prashanti.

    Très beau texte touchant.
    Un ami , un pilier dans ta vie et sûrement dans la sienne.
    Que cet Amour fraternelle continue au delà du temps….encore et en corps para siempre. 💕

    J’aime

    Répondre
  3. Claudette Fleurent

    Vraiment 2 beaux textes touchant, mais surtout 2 belles amitiés sacrées, je le sens juste en vous lisant. Que ce bel Amour fraternel vous habite sans fin et dans le plaisir d’être tout simplement. Merci un bel exemple de vrai amitié qui se construit lentement, mais sûrement. Clo

    J’aime

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s