L’AMOUR ENCORE, L’AMOUR TOUJOURS, L’AMOUR TOUT COURT

L’amour
Une source inspirée de don par laquelle l’amour insuffle de la vie au coeur et qui apporte la grâce à l’âme.

L’amour. Oh l’amour. Oh là là l’amour.

Cet amour, tant dit, tant chanté, conjugué sous toutes les formes, en particulier ses peines et ses chagrins. L’amour toujours.

Cependant, depuis notre enfance, notre conception de l’amour est tellement attisé, romantisé, hantisé même. On veut l’amour mais on ne sait pas ce qu’est l’amour, et on a si peur de ses revers et de ses peines. Car pas si simple l’amour. Et en même temps, que cela l’amour. Si personnel. Et transpersonnel l’amour.

Et beaucoup de travail l’amour. Car au début d’une relation, ce sont les hormones qu’on prend pour de l’amour. Au début d’une relation, l’amour est dans la lune et baigne dans le miel. Mais l’amour brut, l’amour durable et sur le long terme ne vient qu’après, qu’à force de sueur et d’engagement. Envers soi et envers les autres.

L’amour n’est pas que relation, l’amour est surtout état, disposition. On ne peut aimer, on ne peut que laisser l’amour couler, passer. On ne peut que laisser l’amour aimer.

L’amour ne peut être nom, qu’un verbe l’amour. Aimer. L’amour peut se dire mais l’amour se communique surtout par l’action. Sinon l’amour reste lettres mortes, que lettres sans esprit. On peut bien chanter et poétiser l’amour, mais l’amour veut surtout se faire, se faire faire. En fait, c’est l’amour qui nous fait faire, l’amour qui nous fait bouger.

Aimer ne peut pas être passif, l’amour est toujours actif. Il se respire, il s’inspire et toujours doit être renouvellé car toujours l’amour expire. À chaque expiration l’amour sort de nous et à chaque inspire on le ré-insuffle.

L’amour n’est jamais passé, ni passé date. L’amour est toujours dans le moment, dans l’instant. L’amour ne peut qu’être instantané, jamais tanné de l’instant.

L’amour d’abord pour soi-même, car sinon puits sans fond l’amour si venant surtout de l’autre. L’amour peut se perdre dans l’autre. Ainsi, l’amour ne peut que partir de soi et grandir jusqu’à envelopper le monde entier. Brûler complètement dans l’amour, pour l’amour, par amour. Brûler d’amour.

Amour de passion mais surtout de compassion. Aimer le monde entier plus que chacun de ses morceaux. Aimer l’amour du monde entier. Et même la haine, aimer au-delà de la haine. Et l’amour peut mener jusqu’à la haine car l’amour inclut aussi le risque de la haine. Aimer haïr et haïr l’amour. Car l’amour fait peur, l’amour rend fou et folle d’amour.

L’Amour, toujours l’amour. L’amour tout court.

____
L’amour ne peut être dit, seulement démontré dans chacun de vos gestes – par vos yeux, vos mains, votre silence. Il devrait émaner de vous et rayonner.
– Osho

___
Aimer. Faire sans cesse l’effort de penser à qui est devant toi, lui porter une attention réelle, soutenue, ne pas oublier une seconde que celui ou celle avec qui tu parles vient d’ailleurs, que ses goûts, ses pensées et ses gestes ont été façonnés par une longue histoire, peuplée de beaucoup de choses et d’autres gens que tu ne connaîtras jamais.

Te rappeler sans arrêt que celui ou celle que tu regardes ne te doit rien, ce n’est pas une partie de ton monde, il n’y a personne dans ton monde, pas même toi.

Cet exercice mental qui mobilise la pensée et aussi l’imagination est un peu austère, mais il te conduit à la plus grande jouissance qui soit : aimer celui ou celle qui est devant toi, l’aimer d’être ce qu’il est, une énigme. Et non pas d’être ce que tu crois, ce que tu crains, ce que tu espères, ce que tu attends, ce que tu cherches, ce que tu veux. »

– Christian Bobin
Extrait de « Autoportrait au radiateur »

___
Au nom de l’amour et de la passion

Ne mendie pas l’amour de quelqu’un qui n’a pas de temps à te consacrer, ou de quelqu’un qui ne pense qu’à lui.
Ne fais jamais ça !
Quelqu’un qui, via son indifférence, te donne l’impression, que tu es invisible et insignifiante, ne te mérite pas.
En revanche, quelqu’un qui t’accorde de l’attention, et aux côtés de qui tu te sens important(e), te mérite.
L’amour doit être démontré mais jamais mendié.
Si tu en arrives à mendier de l’amour, tu illustres alors de la plus claire des façons :
l’injustice émotionnelle, le déséquilibre du sentiment, qui cimente une relation.
On dit que le manque de temps n’existe pas, contrairement au manque d’intérêt.
En effet, quand les gens aiment vraiment :
l’aube devient le jour
le mardi devient le samedi
et un moment devient une opportunité !

On dit aussi que plus on attend des autres, plus on est déçu(e) et plus on souffre.
Ainsi on doit revoir nos attentes et nous dire qu’on ne doit rien attendre de personne, mais tout de nous-même.

Finalement c’est simple, la personne qui te mérite, c’est celle qui, ayant la liberté de choisir… se rapproche de toi, t’apprécie, te consacre du temps et pense à toi !!!

– Lamia Nour

2 réflexions au sujet de « L’AMOUR ENCORE, L’AMOUR TOUJOURS, L’AMOUR TOUT COURT »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s