BONTHÉÏSME

Ma religion est très simple: ma religion est la bonté. – Dalaï Lama

Mon blabla d’hier au sujet de Dieu semble avoir été apprécié. En tous cas, mes mots ont été lus par plusieurs d’entre vous. Et quelques-un(e)s m’ont écrit personnellement pour me dire qu’ils/elles ont apprécié que j’ose parler de Dieu. De rien et mon plaisir.

Je ne sais pas si le thème de Dieu est hot en ces temps particulièrement troubles ou si ce n’est qu’un concours de circonstance. Peu importe si Dieu est hot (belle rime non ?), la présence de Dieu est et doit être. Partout, en tous et toutes, et autour, tout le temps. Car on dit Dieu omniprésent.

Même dans la guerre Dieu ? On dit que ce sont les hommes qui créent la guerre (plus que les femmes en tous cas ça c’est certain). Mais si c’est Dieu qui crée les hommes de bonne volonté – et les femmes – pas aussi Dieu qui crée ceux de mauvaise ? Vous voyez le genre de questions.

En observant le monde, personnellement, j’y vois du bien, comme j’y vois du mal. En voulant faire dans la non-dualité – à la suggestion de mon ami de Dieu 😉 on peut dire qu’il n’existe ni bien ni mal. Que des faits. Manifestés par des hommes – et des femmes – qui, eux et elles – sont toutes des créatures de Dieu.

Cette non-dualité nous incite à ne pas juger comme bien ou comme mal ce que l’on voit, qu’à prendre note, qu’à observer. Même si certaines actions manifestées inspirent de bons sentiments alors que d’autres génèrent davantage de ressentiments.

Ce matin, simplement envie de parler de bonté le chronicoeur. Car de la méchanceté, on nous en sert suffisamment déjà dans les nouvelles. Normal qu’on nous présente surtout ce qui cloche dans le monde ? Peut-être. Mais on ne doit pas oublier que le monde est surtout bon. Au moins aussi bon que mauvais. Au moins.

La plupart des humain(e)s veulent le beau, le bon, le bien. Tous et toutes nous sommes sont des enfants de parents, la plupart parents d’enfants, tous et toutes des ami(e)s et amoureux/ses et copains/copines en quête d’amour et d’amitié.

La plupart d’entre nous désirons ce qu’il y a de mieux pour soi comme pour tous et toutes, pour la terre, pour le vivant en général. La plupart d’entre nous voulons ce qui favorise la vie.

Alors au-delà des idéologies, des concepts et des idées au sujet d’un Dieu quelconque, visons la bonté sous toutes ses formes. Car comme l’affirme le Dalaï Lama, la bonté est probablement le dénominateur le plus commun de toutes les religions. Et plutôt que de mettre l’emphase sur nos différences, partageons ce qui nous unit.

____
J’ai demandé à Allah de me guérir de ma dépendance.
Allah a dit : Non. Ce n’est pas à moi de te l’enlever, mais à toi d’y renoncer.

J’ai demandé à Allah de guérir mon enfant handicapé.
Allah a dit : Non. Son esprit est entier, son corps n’est que temporaire.

J’ai demandé à Allah de m’accorder la patience.
Allah a dit : Non. La patience s’acquiert avec le temps; elle ne se donne pas, elle s’apprend.

J’ai demandé à Allah de me donner le bonheur.
Allah a dit: Non. Je te bénis; Le bonheur dépend de toi.

J’ai demandé à Allah de m’épargner la douleur.
Allah a dit : Non. La souffrance t’éloigne des soucis mondains et te rapproche de Moi.

J’ai demandé à Allah de faire grandir mon esprit.
Allah a dit : Non. Tu dois grandir par toi-même ! Mais je t’émonderai pour te faire fructifier.

J’ai demandé à Allah toutes les choses pour que je puisse profiter de la vie.
Allah a dit : Non. Je te donnerai la vie, afin que tu jouisses de toutes choses.

J’ai demandé à Allah de m’aider à aimer les autres, autant qu’Il m’aime.
Allah a dit… Ahhhh, enfin tu commences à comprendre la vie.

____
Lorsque tu t’identifies au corps (à ta beauté, à tes complexes, à tes souffrances… ou à des pensées de séparation) tu oublies ton Essence. Tu oublies qui tu es. Tu penses être séparé(e) de ton semblable. Tu penses être séparé(e) de Dieu. Autrement, tu ne pourrais pas juger ou attaquer.

Lorsque tu te rappelles de ton Essence, tu te sens à nouveau connecté(e) spirituellement avec tous les Êtres. L’attaque est impossible lorsque tu te rappelles qui tu es.

À moins que tu n’apprécies l’Essence divine au-dedans de toi, tu ne peux connaitre la Gloire de Dieu. Rien à voir avec qui tu penses être ou qui les autres pensent que tu es.

L’Essence Divine au-dedans de toi est totalement aimable et aimante. Lorsque tu es en contact avec ton Essence, tu sais que tu es acceptable exactement comme tu es. Tu sais qu’il n’y a rien à ton sujet qui doive être amélioré ou corrigé. Connaitre ton Essence requiert que tu te débarrasses des jugements et des critiques sur toi-même. Cela requiert que tu mettes au rebut toutes les critiques sur ton frère et te soeur.

Plus tu apprends à demeurer dans cet état, plus la vie te sera facile. C’est la raison pour laquelle tellement de voies spirituelles suggèrent la méditation et la prières comme pratiques régulières.

La communion avec Dieu est essentielle pour ton être physique, émotionnel et mental. Je ne te demande pas de méditer une heure par jour. Je te demande seulement de te rappeler ton Essence divine pendant 5 minutes chaque heure ou pendant une pensée sur 10. Que ta souvenance de Dieu soit continuelle, de sorte que tu ne te laisses pas absorber par le mélodrame de ta vie. 9 pensées peuvent être sur le besoin de te corriger toi ou ton frère, mais permet que ta 10e pensée soit pour ce qui n’a point besoin d’être corrigé . La la 10e pensée être au sujet de ce qui est totalement acceptable, totalement aimable.

Ceci était le rythme que devait instaurer le Sabbat. Pendant 6 jours , tu pouvais être absorbé(e) dans le drame du travail et de la lutte mais le 7e jour , tu devais te souvenir de Dieu. C’était un jour de repos et d’introspection.

Permets que la sagesse du Sabbat entre dans ta vie quotidienne. De cette manière tu n’oublieras pas longtemps qui tu es. Entre dans le rituel de la Souvenance et tes jours , tes heures, ta vie seront transformés.

Lorsque tu mangeras, Dieu mangera à ta table; lorsque tu parleras avec ton ami, Dieu sera dans ses yeux.

Ceci est un jeu de Souvenance.

Souviens-toi.

– Paul Ferrini via Janie Lessard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s