DIVINES DIVIDENDES

Sois une réflection de ce que tu veux recevoir.
Si tu veux de l’amour, donne de l’amour.
Si tu veux la vérité, donne la vérité.
Si tu veux du respect, donne du respect.
Ce que tu donnes te reviens toujours.

En fait, je ne suis pas certain que ce soit ce que l’on donne qui nous revient. Je pense plutôt que ce que nous donnons, ce que nous offrons à la vie comme aux autres, nous nous le donnons à nous-même.

Comme la loi du Karma ça. Je ne pense pas non plus que l’on paiera plus tard ce que l’on fait maintenant. Pas certain s’il existe un grand comptable cosmique. Je crois que c’est beaucoup plus simple et plus instantané que ça.

En faisant des choses en résonance avec son coeur – ou son âme, mais la même chose au fond, car il parait que notre âme loge dans notre coeur tout au long de notre (nos ?) incarnation(s) – la paix et l’harmonie s’installent instantanément.

Ainsi on ne fait pas de bonnes actions, le bien – concept très personnel s’il en est un – maintenant pour se faire du capital de sympathie karmique aux yeux du grand Dieu comptable pour plus tard. On risque d’être déçu(e).

Un moment donné dans notre vie, pour moi du moins, s’installe un mécanisme intérieur qui nous fait bouger à partir du coeur. On commence à faire pour les autres ce que l’on voudrait que nous soit fait. Pas pour des considérations futures. Simplement parce que c’est ce qui est le plus naturel à faire. Parce que c’est ainsi que la vie coule en soi.

Aussi simple que ça. Dans ma ptite tête de pinotte du moins.

Vient un temps où on ne se pose plus trop de questions. On ne cherche pas à être vu(e) comme bon ou bonne, on fait selon ce que nous dicte notre coeur. Tout simplement. Ça rapporte de divines dividendes immédiatement. Le simple fait de faire ce qui est en harmonie avec notre coeur nous fait bouger, nous fait nous mouvoir, nous motive.

Et pour le reste, qui vivra verra. Mais en faisant les choses justes à chaque moment, la vie se simplifie. Et on peut laisser aller le plus tard. On partira les mains vides de toute façon, et le coeur, plus ou moins plein.

Je ne sais pas s’il y a une justice sur cette terre. Mais je suis certain qu’il y a une justesse en nous. Et elle consiste à marcher sa parole, avec humilité, avec simplicité, avec grâce, avec alignement, en toute transparence. Ventre, coeur et tête sur le même axe. Et nos 2 pieds pour nous déplacer et nos 2 mains pour nous faire toucher la vie, et se laisser touché(e) par la vie.

Vu de même , pas si compliqué hein ?

Car au fond, donner et recevoir, pas mal la même affaire. On reçoit immédiatement ce que l’on donne, surtout comment on le donne. Sans attente, simplement comme on aimerait nous-même recevoir. Car pas d’eux ni d’elles, que des nous en dehors de soi.

Peut-être d’où vient l’expression donnant donnant ?

Ce que l’on donne, on le garde pour toujours, et ce que l’on garde on le perd à jamais. Ou un moment donné de toute façon, viendra un moment où l’on perdra tout ce que l’on pense possédder, sauf ce qui vit en notre coeur.

Cache cash en plein coeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s