FERMER LES YEUX POUR VOIR LE MONDE

Si tu veux éveiller l’ensemble de l’humanité, alors éveille-toi toi-même,
si tu veux éliminer toute la souffrance du monde, alors élimine tout ce qui est sombre et négatif en soi.
En réalité, le plus grand cadeau que tu puisses offrir au monde est de te transformer toi-même.

– Lao Tzu

Lao Tzu et Carl Gustav Jung (ci-bas), même combat.

___
Nourrir ceux qui ont faim, pardonner à ceux qui m’insultent et aimer mon ennemi, voilà de nobles vertus.

Mais que se passerait-il si je découvrais que le plus démuni des mendiants et que le plus impudent des offenseurs vivent en moi, et que j’ai grand besoin de faire preuve de bonté à mon égard, que je suis moi-même l’ennemi qui a besoin d’être aimé ?

Que se passerait-il alors ?
___

Toujours plus facile de regarder à l’extérieur et de vouloir changer les choses là-bas.

Toujours plus simple de penser que les problèmes du monde résident en dehors de soi.

Toujours plus réconfortant de faire porter le blâme ailleurs, dehors, sur les autres.

Mais peut-être est-ce le temps de retourner notre regard et de regarder à la bonne place ?

Oeuvre de Marie Roberge

Le monde entier est divisé en deux mondes – deux rues, certaines vont vers le monde intérieur, d’autres vont vers le monde extérieur.
Le monde intérieur ne peut pas être vu, le monde extérieur est visible.
~Babaji

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s