SANS SENS, DES SOUS & D’ESSENCE

Quand une personne ne peut trouver de sens profond dans la vie, il/elle se distrait dans le plaisir.
– Viktor E. Frankl

Un exemple ?

Qu’un exemple parmi tant d’autres dans le monde des sports professionnels et les multiples autres sources de divertissement.

À l’image de la formule 1, il y a une partie du monde dans le grand monde qui tourne en rond. Comme la terre.

Pendant que la planète se meurt, du moins qu’elle agonise en certains endroits, des hommes (évidemment) tournent en rond en brûlant du pétrole non-renouvelable. Vroum Vroum. En faisant monter la somme des effets de serre. En faisant tourner l’économie. Et en alimentant un marché de prostitution de luxe. Le cirque de la formule 1 revient en ville. Nous sommes donc revenus à la normale. Me semble que l’anormal était préférable.

À l’image du sport professionnel et du monde du divertissement en général, certaines choses étranges continuent de rouler, et de tourner en rond. Pléonasme oblige.

Au lieu de s’investir, on préfère se divertir. Au lieu de mettre notre attention sur soi, et observer le monde à partir de son coeur, on préfère regarder ailleurs. En attendant de rentrer dans le mur, on continue de tourner en rond. Et ainsi continue d’aller la vie.

Parfois quand on voit le monde s’activer, il est normal de se poser des questions. Dans le sens de questionnements.

Tout un défi d’apprendre à vivre dans le grand non-sens du monde dans lequel on vit. On cherche du sens et ces temps-ci, il est relativement difficile à trouver ce sens. Par unique le sens de la vie, chacun(e) son sens. Chacun(e), on cherche un sens à donner à la vie, à sa vie.

Quand on regarde un peu par en avant, questionnant. Plutôt que de s’occuper des besoins fondamentaux de la majorité, certains préfèrent continuer d’avancer vite vite vite par en avant. Tout en tournant en rond. Et en brûlant du gaz – et en pesant sur la pédale. Vite le mur.

Y-a-t’il un sens à la vie ?

Oui, droit, devant, dans l’ici maintenant.

En gardant les deux pieds sur terre et en lâchant un peu la pédale à gaz. En ralentissant. En prenant soin de l’environnement autour de soi. Celui le plus près de soi. En en prenant soin de soi et des gens en cet environnement.

Le sens de la vie est un beau grand concept flou et mystérieux. On ne sait pas pourquoi nous sommes ici et où nous allons. Et pourtant, on continue d’avancer. En faisant du sur place.

Du sens dans cette vie ?

Peut-être. Continuons à chercher. Car on dit que le but réside davantage dans le fait de chercher plus que de trouver. Que le chemin est est le but. Qu’on avance toujours vers maintenant.

Et rien de mal avec le fait d’avoir du plaisir. Car plein de sens les plaisirs de la vie.

Vroum Vroum alors.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s