BONTÉ HUMAINE

Un groupe de femmes appelé «les 9 Nanas» a, pendant des décennies, conservé un secret ignoré même de leurs maris. Pendant 30 ans, elles se rencontraient à 4 h du matin et payaient anonymement les factures de gens en besoin, et leur achetaient des vêtements. Chaque paquet contenait était accompagné d’un gâteau et d’une note disant: «quelqu’un vous aime».

Ce genre d’histoires est nécessaire en ces temps troubles et agités. Du moins, c’est mon intention d’en partager quelques-unes, de les semer, de les parsemer d’ici, et là. Pour rosir un peu le noir du temps présent.

Car je crois sincèrement que nous avons besoin d’entendre de ces histoires humaines, de ces histoires racontant des gestes de solidarité, de bonté, de soutien, d’aide. Car aussi ça les humain(e)s. Pas que des guerres et des conflits.

En lien avec cette histoire en particulier, on raconte que le mari de l’une des 9 femmes a fini par découvrir l’opération gardée secrète, entre autres à cause du kilométrage sur la voiture et les sommes dépensées, et lorsque les autres autres maris ont été mis au courant, ils ont joint l’équipe des «9 Nanas». La bonté est contagieuse.

On oublie parfois que la grande majorité des gens sont de bonnes personnes, des gens de coeur et de bonne volonté, qui prennent soin de leurs enfants, de leurs parents et de leurs proches. Qui font du mieux qu’ils et elles peuvent. Et qui désirent le mieux pour tous. Au-delà de la peur, de l’inconnu, de l’insécurité de vivre.

D’ailleurs, tel que l’énonce l’affiche ci-bas avec les mots de Bianca Sparacino, les gens bons ne sont pas né(e)s ainsi, Ils et elles le sont devenu(e)s, ils et elles «se sont faits bon(ne)s». Ce sont des âmes qui ont beaucoup vécu. Ils et elles se sont extirpé(e)s de situations difficiles, de la noirceur, et ils et elles se sont battu(e)s pour tirer des leçons de ces situations difficiles. Les gens de bonté ne sont pas né(e)s ainsi, ils et elles ont choisi d’adoucir les situations difficiles par lesquelles elles sont passées. Ils et elles ont choisi de croire en la bonté, parce qu’elles ont réalisé par expérience que la compassion est nécessaire. Ils et elles ont vu que la tendresse est importante et indispensable en ce monde.

Alors simplement envie de propager de ces histoires de par le monde ces temps-ci. Car il y en a plein. Envie de les lancer en l’air, les disséminer, les laisser nous nourrir le coeur et nous redonner un peu d’espoir en l’humain en nous.

Dont celle-ci, si vous l’avez manqué, postée ici il y a quelques jours.

Et, à mon humble façon, à mon tour de faire circuler de l’amour, dans toutes les langues, vers tous les coeurs.

Et paix sur la terre aux hommes et femmes de bonne volonté, mais peut-être surtout et encore plus, aux autres qui vivent dans la peur et l’inconscience des actes néfastes qu’ils peuvent poser. Car le coeur de tous et toutes ne peut qu’être pur, et juste, et bon.

Une réflexion au sujet de « BONTÉ HUMAINE »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s