UNE FOI C’T’UN MONDE

Peu importe votre religion ou vos croyances, prier est la chose la plus humaine que nous pouvons réaliser. Avoir la foi change notre vie. C’est ce qui nous donne la force d’affronter une nouvelle journée.
– Ayesha

Je ne sais pas ce qu’est la foi. Mais je la veux, je la cultive, je l’invite.

Pas la foi un seul Dieu, une foi en tous les Dieux. En toutes les Déesses, en toutes les images symboliques sacrées et divines qui inspirent la paix, la conscience et l’amour.

Une foi en la bonté humaine aussi. Surtout peut-être celle-ci d’ailleurs. Car plus concrète la foi en notre humanité, comme l’est son penchant ombragé, soit notre méchanceté.

Drôle de concept que celui de la foi. On l’associe à la religion mais clairement, la foi dépasse la religion. La spiritualité aussi. La foi doit reposer sur notre humanité. Alors même les athé(e)s peuvent avoir la foi.

Est-ce que la foi est une confiance aveugle ? Peut-être un peu. Car on doit faire confiance sans preuve tangible.

Est-ce une absence de doute ? Peut-être un peu aussi, ou pas. La foi peut aussi inclure le doute car une foi sans doute risque de nous décevoir éventuellement. Des fois que.

Il n’y a aucune garantie quand on a la foi. On a foi en quoi d’ailleurs quand on a la foi ? La foi est autant une croyance intellectuelle, qu’un appel du coeur et de l’âme. Une intuition divine. Un rappel de notre source et de notre destination ultime.

Ces temps-ci, avec tant d’enjeux sociaux importants, pas si évident de maintenir notre foi en l’humanité. Alors que la foi en une sagesse supérieure n’est pas plus facile car pourquoi ce qui se passe se passe-t-il ainsi ? Pas possible d’intervenir ?

Mais pour vivre en paix, on doit cultiver une certaine foi, sinon une foi certaine.

Foi dans le fait que les choses sont ce qu’elles sont sans que l’on en saisisse le sens.

Foi que peu importe ce que l’on voudrait qui se passe sur la terre, ce qui se passe actuellement est ce qui doit se passer car c’est ce qui se passe. Même si ça ne passe pas si facilement.

Foi que si autant d’ombre plane actuellement sur notre monde, la lumière luit toujours. Comme le soleil qui est présent derrière les nuages lors d’une grande tempête. Même si on ne le voit pas. On ne peut qu’avoir la foi qu’il y est. Et qu’il reviendra.

Je ne sais pas ce qu’est la foi. Mais probablement plus facile d’avoir la foi pour nous qui vivons en paix que pour ceux et celles qui subissent la guerre, ou qui souffrent.

Alors si une telle chose est possible, disséminons la foi, partageons la foi. Pas la foi en une vie après la mort, la foi en une vie avant la mort.

Une vie de compassion, de solidarité, une vie d’humanité empathique.

Une vie qui semble devoir nous montrer la face cachée ombragée de notre humanité pour qu’on retrouve la lumière en soi, en nous tous et toutes. Une seule humanité.

On dirait que la foi doit être mise à l’épreuve pour avoir révéler sa vraie valeur. Car s’il est facile de douter quand on regarder notre monde, on doit aussi nourrir cette foi qui nous permet de continuer le voyage même en ignorant la destination.

Chaque pas dans la foi, un pas à la fois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s