FRISSON D’AVRIL

Ubuntu:
la croyance que nous sommes tous et toutes défini(e) par la compassion et l’humanité envers les autres

En ce matin de premier avril, journée aquatique et funkatique de l’année s’il en est une, j’ai considéré écrire une drôlerie, une nânerie, faire un jeu de mots rock n drôle, or something like that.

Mais sincèrement, il me semble que si le sens de l’humour est l’un des sens à ne pas perdre en cette vie parfois sans dessus dessous, l’un des sens qui donne du sens à la vie, cette année, avec tout ce qui se passe en ce bas monde, en notre monde, j’avoue que je n’ai pas vraiment le corps à rire. Alors pas envie de faire le pitre en mots dits cette année en ce premier jour d’avril car pas certain que ça vaille la joie de rire – ni la peine – en ce moment.

S’il se passe toujours des drames et des tragédies en ce bas monde, depuis toujours, parallèlement à de nombreux miracles faut-il le noter, on dirait que ces temps-ci sont un peu plus sombres.

Pas besoin de nommer les multiples situations inquiétantes autour de nous, vous observez et regardez le monde vous aussi. Notre monde. Les nouvelles sont plutôt gris foncé en ce début de printemps.

Mais malgré tout, on va faire confiance à l’Ubuntu.

Et se rappeler que la majorité des hommes et des femmes qui peuplent notre monde, même si pas nécessairement tout le monde, sont des gens de bonne volonté.

Que la plupart des personnes que l’on connait et côtoie font de leur mieux pour vivre – certain(e)s pour survivre – en ce monde si questionnant par moments, notre monde.

Que la vie implique des hauts et des bas, et que cette vie est un élan, une force de manifestation, un état d’équilibre vibrant en mouvement de constant déséquilibre.

Je vous l’avoue sincèrement : pas le coeur à rire aujourd’hui. Mais tout de même le coeur à vivre. À vivre tout ce que la vie m’amène, nous amène. Tout ce que la vie nous donne à vivre, à sentir, à voir. Car je – et la plupart d’entre nous – suis et sommes privilégié(e)s. Ne l’oublions pas.

Et que so far so good.

Et que la lumière danse toujours avec l’ombre, donc toujours pour le mieux ce qui se passe en ce moment comme on dit. Même si parfois pas si facile à saisir. Alors on ne peut que continuer de faire confiance à la vie. Et de vivre notre humanité.

Ubuntu ?

Oui, et en voici quelques démontrations en vrac:

Les Norvégiens ont décidé de ne pas forer de sources pétrolières dans les îles Lofoten (avec des réserves de pétrole d’une valeur de 53 000 000 000 $) pour protéger l’écosystème des îles.

Pour la première fois dans l’histoire du Malawi, une femme a été élue présidente du Parlement. Esther Chilenge a annulé 1 500 mariages de filles mineures et les a renvoyées à l’école.

Les donneurs suédois reçoivent des textos avec merci chaque fois que leur sang sauve des vies.

Grâce à la loi sur les espèces en voie de disparition, la population de tortues de mer presque éteintes a augmenté de 980 %

Les supermarchés thaïlandais se débarrassent des sacs en plastique et commencent à emballer leurs achats dans des feuilles de banane.

Les Pays-Bas sont devenus le premier pays sans chiens errants.

La Corée du Sud organise des soirées dansantes pour plus de 65 ans. Pour lutter contre la démence et la solitude ;

À Rome il est possible de payer un billet de métro avec des bouteilles en plastique. De cette façon, 350 000 bouteilles ont déjà été collectées.

La Californie restreint la vente de chiens, chats et lapins dans les magasins, afin que les gens puissent retirer les animaux de compagnie des refuges ;

Les riziculteurs du monde entier commencent à utiliser des canards dans leurs champs plutôt que des pesticides. Les canards mangent des insectes et grignotent les mauvaises herbes sans toucher le riz ;

Le Canada a adopté une loi interdisant l’utilisation des orques et des dauphins dans l’industrie du divertissement;

Les Pays-Bas ont planté les toits de centaines d’arrêts de bus avec des fleurs et des plantes – en particulier pour les abeilles ;

L’Islande est devenue le premier pays au monde où l’égalité des salaires entre les hommes et les femmes a été légalement enregistrée;

Les cirques allemands utilisent des hologrammes au lieu d’animaux pour arrêter l’exploitation des animaux dans les cirques ;

Le robot sous-marin LarvalBot sème le fond de la Grande Barrière de corail avec de petits coraux microscopiques, spécialement cultivés pour restaurer l’écosystème

Pour réduire le nombre de suicides, la Suède a mis en place la première ambulance psychiatrique au monde

4 855 personnes ont fait la queue pendant des heures sous la pluie pour se faire tester sur des cellules souches pour sauver la vie d’un garçon de cinq ans ;

Le village indien célèbre la naissance de chaque fille en plantant 111 arbres. De cette façon, 350 000 arbres ont déjà été plantés.

Les Pays-Bas ont construit cinq îles artificielles spécialement pour la préservation des oiseaux et des plantes. Après deux ans il y a 30 000 oiseaux et 127 espèces végétales

Les satellites de la NASA ont enregistré un monde plus vert qu’il y a 20

Depuis 1994, le nombre de suicides a chuté de 38%. Cela a sauvé environ quatre millions de vies

___
Hommage posthume

Bien que je n’aie rencontré Rosa que quelques fois, mais toujours des rencontres marquantes notamment quand elle et Jacques sont venus ici en visite chez-moi en 2016, sa mort il y a quelques semaines m’a bouleversé avec un impact surprenant. Notamment de sentir le choc que sa mort a causé sur son mari et partenaire de vie, et ami à moi, Jacques Mabit. Peut-être que son départ au début mars qui contribue à teinter ce printemps d’un certain ton de gris dans mes yeux et mon coeur. Repose en paix chère Rosa. Et compassion vers toi Jacques.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s