PRIÈRE DE NE PAS DEMANDER

Que de beauté quand quelqu’un prie pour vous à votre insu. C’est la plus haute forme de respect et de soin.

Petite musique d’ambiance:

Je redécouvre le pouvoir de la prière ces temps-ci. Son état de bien-être, sa capacité de me permettre de me ramasser, d’aligner et d’unir tous les morceaux de moi.

Pas une prière de demande, pas une requête à Dieu, ni une commande personnelle passée à l’au-delà pour combler mes petits besoins personnels.

Non, plutôt une prière de gratitude, une prière de présence envers moi, mes proches et de la vie en général. Car on ne peut prier réellement que pour le monde entier. La prière doit nécessairement nous dépasser. Si on doit évidemment vouloir le mieux pour soi, ne penser qu’à soi n’est pas suffisant. Car nous sommes le monde. Et que vaut mon bonheur si celui de l’humanité n’est pas. Je sais, gros contrat.

J’aime garder en tête – et porter au coeur surtout – quand je sais que certaines personnes ont besoin. Sans qu’ils et elles ne le sachent. Car la prière est une chose intime, un refuge de l’âme, une communion pudique et discrète. Je pense souvent à certain(e)s ami(e)s qui ont des problèmes de santé, qui vivent une situation éprouvante, ou aux gens de partout sur la terre qui vivent des situations difficiles, en particulier les migrants, les gens qui vivent au cours des guerres, aux gens malades. Et je souhaite que ça aille mieux, en acceptant en même temps que les choses suivent leur cours.

Mais bien sûr que si la prière est un acte de foi, elle n’est pas suffisante. il faut aussi que nos actions suivent nos intentions, qu’elles les manifestent, les traduisent concrètement. Que notre faire suivre notre vouloir. Même si évidemment on ne peut changer le monde à nous tout seul(e). Mais on peut et doit faire notre part.

Si la prière consiste à émettre des intentions, elle est aussi un non geste qui consiste à faire silence en notre tête et notre coeur. Car contrairement à ce que l’on peut penser, la prière et la méditation ne sont pas si dissemblables, si différentes. On dit que si la prière consiste à parler à Dieu, s’adresser à la vie, à communiquer avec plus grand que soi, la méditation quant à elle repose plutôt dans l’écoute.

Prier, c’est émettre un voeu, un souhait. C’est marcher sa voie avec grâce. Tout en respectant que la vie est aussi parfaite dans toutes ses manifestations, malgré les horreurs, les drames et les malheurs. Car on ne peut que respecter la voie de la vie, dans toutes ses manifestations. Toutes. Tout en faisant en sorte de rendre le monde un peu meilleur autour de soi. En commençant par ce qui se passe en soi-même évidemment car tout part de là. D’ici.

Je crois que l’on doit renouveler notre conception de la prière. Jadis, dans un état d’esprit formaté par le Catholicisme dans notre cas, on s’agenouillait soir et matin et passait nos commandes à Dieu le père, là-haut dans les cieux. Passivement, en attente de résultats. Mais peut-être qu’on doit mettre notre conception de la prière à jour.

Peut-être que la prière consiste tout simplement à tout d’abord accepter la vie telle qu’elle se présente et se manifeste et, à partir de cette acceptation de ce qui est, faire en sorte d’améliorer les choses à notre humble mesure. À faire de notre vie une prière, un hommage à la vie.

Jadis, quand des gens me disaient qu’ils/elles priaient pour moi, je ne comprenais pas trop. Maintenant je sais, je sens. Que que ce qu’il/elles veulent dire c’est qu’ils et elles pensent à moi, me portent en leur coeur, et que je compte pour eux/elles. Maintenant je sais, car je fais de même pour plusieurs. Je les porte en mon coeur. Tout simplement. Et qu’ils/elles acceptent ce qui est à vivre et qu’ils/elles passent au-travers les épreuves qui doivent être vécues.

Voici la vision d’Osho quant à la prière:

______
Et la prière selon George Carlin


2 réflexions au sujet de « PRIÈRE DE NE PAS DEMANDER »

  1. claude lemieux SAMANO

    ET ne pas oublier qu’il y a plusieurs façons de prier….Prier et aimer, c’est la même chose. Porter attention, remercier et semer des bénédictions. Voilà une belle définition de la prière : Semer des bénédictions !

    J’aime

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s