TIMING N’EST PAS UNE VILLE EN CHINE

FAIS CONFIANCE À LA SYNCHRONICITÉ
Fais-confiance à la synchronicité de ta vie. Décroche de l’attente que les choses devraient fonctionner comme tu le souhaites. L’Univers est parfait et il n’existe aucune erreur. Fais-toi le cadeau de laisser aller tes soucis et fais confiance que tout se passe parfaitement.

J’ai toujours un peu de difficulté quand je tombe sur l’expression la vie est parfaite telle qu’elle est et que je pense aux gens qui vivent la guerre ou quelconque autre catastrophe. Si ça arrive, ça arrive et rien que l’on ne puisse faire contre cela, mais la vie semble plus difficilement parfaite pour certains que pour nous ici.

Mais qui sommes-nous pour critiquer les faits de la vie ? Car ce qui se passe se passe. Et ce qui se passe ne se passe pas autrement.

Mais il est néanmoins indéniable qu’on ne peut rien faire – de concret – contre le déroulement de certaines choses de la vie. Très peu d’entre nous veulent la guerre, les accidents et les manifestations de violences, mais ils se produisent quand même.

Comme on dit, rien qu’on ne puisse faire pour empêcher ce qui doit arriver, et rien que l’on ne puisse faire si quelque chose est pour se produire.

Mais il est vrai qu’il est très apaisant d’arrêter de vouloir que les choses se passent autrement que selon on les veut. Plus simple d’accepter car pas vraiment d’autre choix de toute façon. À moins que l’on ait l’énergie pour tenter de changer certaines choses, pour aider la vie. Car si on le sent, il faut le faire. Même si on sait que les risques sont faibles que nous aurons un impact. A person has to do what a person has to do. Un point c’est tout et tout est tiguidou.

En ce sens, le classique des Anonymes est toujours de mise:

Mon Dieu (ou le mot de votre choix, que 4 petites lettres après tout), donne-moi la Sérénité d’accepter les choses que je ne puis changer, le Courage de changer les choses que je peux, et la Sagesse d’en connaître la Différence.

Grande leçon de vie que d’apprendre à accepter les choses que l’on ne peut changer. Et en même temps, on peut se demander si rien à faire vraiment pour changer certaines choses. Car de toutes petites actions peuvent parfois découler de grandes conséquences. Et la différence, la différence. Entre ce que l’on peut changer et ce que l’on doit accepter car certaines choses sont difficilement modifiables. Méditons là-dessus.

Nous, ici, avons la chance – et le luxe même – de pouvoir faire confiance à la vie. Car même s’il nous arrive de connaître certaines difficultés, nous l’avons relativement facile. En général. Du moins au niveau de notre confort matériel. Et toujours un peu indécent de suivre les grands et petits conflits du monde à partir du confort de notre foyer. Mais une grande leçon là aussi d’accepter les choses que l’on ne peut changer. Pas visiblement du moins. À part la façon qu’on les regarde.

Et fine nuance entre accepter que l’on ne peut changer certaines choses et tenter de changer les choses si et que l’on peut. Sagesse, sagesse en effet. Et un peu d’innocence et de candeur. Car parfois on peut les changer les dites choses que l’on trouve injustes si on essaie.

Et j’imagine qu’en plus d’accepter, parfois on doit aussi essayer. Alors essayons-nous, sans nous assoir sur nos l’oreillers 😉

____
Quand un chat tombe d’un arbre, il se lâche.
Le chat devient complètement détendu et atterrit légèrement sur le sol.
Mais si un chat était sur le point de tomber d’un arbre et qu’il décidait soudainement qu’il ne s’il ne voulait pas tomber, il deviendrait tendu et rigide, et ne serait plus qu’un sac d’os brisés à l’atterrissage.
De la même manière, c’est la philosophie du Tao que nous tombons tous d’un arbre, à chaque instant de notre vie.
En fait, au moment où nous sommes nés, nous avons été jetés d’un précipice, et nous tombons, et il n’y a rien qui puisse l’arrêter.
Alors au lieu de vivre dans un état de tension chronique et de s’accrocher à toutes sortes de choses qui nous tombent dessus parce que le monde entier est impermanent, soyez comme un chat. »
~Alan Watts

_______
Et si tous les dragons de nos vies étaient des princesses qui n’attendent de nous qu’une belle et courageuse action ?

Peut-être que tout ce qui nous effraie est, dans sa pure essence, une chose fragile qui attend notre amour.

Alors n’ayez pas peur… si un chagrin plus immense que vous n’en avez jamais eu se dresse devant vous, si une angoisse, comme un léger nuage sombre, vient invalider vos mains et tout ce que vous faites.

Il vous faut réaliser que quelque chose vous arrive, que la vie ne vous a pas oublié, qu’elle vous tient dans sa main et ne vous laissera pas tomber.

Pourquoi voulez-vous fermer votre vie à l’inconfort, à la tristesse, à la dépression, puisque vous ne savez pas après tout le travail que ces états d’âme peuvent opérer en vous ?

– Rainer Maria Rilke

______________________________________
Vous commencez à mourir lentement ;
si vous ne voyagez pas,
si vous ne lisez pas,
Si vous n’écoutez pas les bruits de la vie,
Si vous ne vous appréciez pas.

Vous commencez à mourir lentement :
Lorsque vous n’entretenez pas votre estime de soi,
Lorsque vous ne laissez pas les autres vous aider.

Vous commencez à mourir lentement ;
Si vous devenez esclave de vos habitudes,
si vous marchez tous les jours sur les mêmes chemins…
Si vous ne changez pas votre routine,
Si vous ne portez pas de couleurs différentes
Ou si vous ne parlez pas à ceux que vous ne connaissez pas.

Vous commencez à mourir lentement :
Si vous évitez de ressentir la passion
Et leurs émotions turbulentes ;
Ceux qui font briller vos yeux
Et qui font battre votre cœur vite.

Vous commencez à mourir lentement :
Si vous ne risquez pas ce qui est sûr pour l’incertain
Si vous ne tentez pas de réaliser un rêve
Si vous ne vous permettez pas
Au moins une fois dans votre vie
De fuir les conseils avisés

Ne vous laissez pas mourir lentement
N’oubliez pas d’être heureux !

~Pablo Neruda♡

____
P.S. J’ai emprunté – et traduit maison – le jeu de mots du titre à ma fille Léonie qui avait inscrit sur le bar du casse-croûte de l’auberge jadis: Tipping s not a city in China 😉 Salut Léo !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s